Mise à feu de Clara Ysé

Plaisir d’écoute : 15/20

En lice pour le prix audiolib

J’ai aimé :

  • La poésie du texte
  • La lecture par l’autrice, sa voix, son rythme

Mise à feu de Clara Ysé
Lu par L’autrice
Parution le 16/02/2022 Chez Audiolib
Durée 3h32

Présentation de l’éditeur : Nine et Gaspard vivent dans la maison de leur mère, l’Amazone. Nouchka, leur pie, veille sur le trio. La nuit du réveillon, un incendie ravage le paradis de l’enfance. Le lendemain, le frère et la sœur se réveillent seuls chez leur oncle, l’inquiétant Lord. Ils reçoivent tous les mois une lettre de l’Amazone qui leur dit préparer dans le Sud la nouvelle demeure qui les réunira bientôt. Quel pacte d’amour et de rêve vont-ils nouer pour conjurer l’absence ? Récit magique et cruel, féérie moderne, roman d’initiation et d’aventure, ode à la liberté, à l’adolescence, à la tendresse, aux amitiés qui sauvent, Mise à feu envoûte par son émotion. La douce voix grave de Clara Ysé en décuple la puissance poétique et musicale.

Mon avis :

C’est un texte qui ne m’aurait pas attiré plus que cela et je pense que je l’ai beaucoup plus apprécié à l’écoute que je n’aurais pu en profiter à l’écrit.

Le texte est lu par l’autrice ce qui m’enthousiasme à chaque fois. J’ai adoré sa voix si sensuelle, suave, une lecture un tout petit peu lente parfois mais le tout correspond à toute la poésie et la sensualité du texte.

Nine, la narratrice et son frère Gaspard voient leur maison détruite par un incendie. Leur mère qu’elle appelle l’Amazone les envoie chez leur oncle, le temps pour elle de leur construire une maison, un nouveau paradis. Elle leur envoie des lettres régulièrement pour leur conter l’avancement des travaux et leur lecture devient un rituel. Gaspard et Nine grandissent à Paris, fréquentent malgré eux, les soirées du Lord, qui s’avère être un personnage colérique. 

La complicité entre la sœur et le frère et l’espoir qu’ils nourrissent ensemble de revoir leur mère donne une très belle dimension à ce texte tout comme la délicatesse du style et la sensibilité de Nine.

C’était une belle écoute dans l’ensemble même si j’ai parfois décroché par rapport au texte, j’ai toujours retrouvé mon intérêt avec plaisir


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s