Fais battre ton tambour de Louise Browaeys

Plaisir de lecture : 17/20

j’ai aimé :

  • Le style de l’autrice fin et plein de douceur
  • Les personnages bien construits

Fais battre ton tambour de Louise Browaeys


Parution le 2/03/2022 aux Editions Harper Collins
320 pages

Présentation de l’éditeur : Il y a peu, Ciara croyait encore dans sa vocation  : accompagner les entreprises en quête d’une transition écologique. C’était aussi le cas d’Inès, sa meilleure et drôle d’alliée, bientôt atteinte par un mal incurable. Et puis les échecs amoureux, la tyrannie d’un patron auto-alimentée par ses propres mensonges, l’absurdité d’un programme appliqué de projet en projet  ont fini de saper leurs illusions. Tout quitter s’est alors imposé comme une solution. Mais pour aller où  ?
 Quand Dennis, père de famille respectable et collègue sur mesure, disparaît après un séminaire d’équipe à la frontière franco-espagnole, sans laisser apparemment de traces, les deux jeunes femmes se mettent en tête de partir à sa recherche.

Mon avis :

Il y a des livres qu’on commence sans trop savoir mais dont les premières lignes nous confirment assez rapidement que le style va nous accrocher à l’histoire. Ce fut le cas pour ce livre. J’ai très rapidement été conquise par la finesse et la délicatesse du style puis sont venus l’attachement au personnage principal Ciara et à son histoire. 

Ciara oriente les entreprises pour aller vers un développement plus respectueux de la nature. Lassée de nombreuses déceptions amoureuses, elle remet en question son mode de vie. La disparition de Dennis, un de leur collègue de travail, la pousse avec Inès, un personnage secondaire très touchant, à quitter la ville pour le rejoindre dans les bois. Si elles emmènent quelques petits bonus de leur vie en ville, elles devront apprendre à se contenter de ce que la nature leur permet de faire. 

Il y a beaucoup de douceur dans le style de l’autrice. Même s’il s’agit là d’un roman avec une histoire survivaliste, l’atmosphère est rude mais reste apaisante, la nature est omniprésente, assure la survie. Cela reste très réaliste comme histoire. Les trois personnages sont entre 2 mondes. La ville et leur passé ne les quittent pas totalement. 

J’ai trouvé le personnage de Clara très intéressant et touchant. Malgré sa volonté d’une autre vie, elle reste attachée à tout ce qui la lie à sa vie d’avant sans la regretter.

Une histoire très entraînante, une atmosphère et des personnages très réussis.

C’est aussi pour moi l’occasion de découvrir le très beau style  limpide et efficace de Louise Browaeys. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s