Evergreen Island de Heidi Perks

j’ai aimé :

  • Le thriller haletant et son décor
  • L’histoire familiale du personnage principal

Evergreen Island de Heidi Perks

Traduit par Carole Delporte
Parution le 06/10/2021 aux Editions Préludes
448 pages

Présentation de l’éditeur : Une île. 
Une femme. 
Des secrets enfouis. 
Au large des côtes de l’Angleterre, Evergreen Island abrite une petite communauté qui vit isolée du reste du monde. Lorsqu’un corps est déterré dans le jardin de la maison d’enfance de Stella Harvey, la jeune femme est bouleversée. Surtout que vingt-cinq ans auparavant, un soir de tempête, sa famille a mystérieusement fui les lieux…
Déterminée à découvrir la vérité, Stella retourne sur l’île, mais elle s’aperçoit rapidement que les insulaires ne sont pas aussi accueillants que dans ses souvenirs, et qu’ils sont prêts à tout pour protéger leurs secrets.
Avec une parfaite maîtrise de l’intrigue et un art consommé du suspense, Heidi Perks restitue l’ambiance étouffante  qui plane depuis des années sur Evergreen Island, manipulant le lecteur jusqu’à la dernière ligne.

Mon avis :

Stella à quitté l’île d’Evergreen précipitamment à 11 ans avec son frère Danny, sa grande sœur et ses parents. 

Elle est désormais psychothérapeute familiale. 

C’est un corps découvert dans leur ancienne maison qui va la pousser à rejoindre l’île qui pour elle a toujours été sa maison. 

Alors que les médias se sont installés sur place et que l’enquête n’est pas révélée au grand public, Stella va mener son enquête auprès des habitants. L’avantage c’est qu’elle connaît l’île et ses familles. 

Stella est un personnage intéressant et très attachant que j’ai beaucoup aimé suivre dans sa quête de la vérité. À travers cette quête, on découvre aussi ses blessures. Le problème c’est qu’elle va déterrer les secrets des familles de l’île et découvrir leurs réticences. 

En cherchant la vérité, Stella essaie également de ressouder sa famille, de rassurer sa sœur de qui elle est proche, de retrouver son frère qu’elle n’a pas vu depuis 18 ans, de retisser les liens avec son père.

Entre passé et présent, le rythme est effréné, les événements, les souvenirs, les révélations s’enchaînent et happent le lecteur.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s