Avant les diamants de Dominique Maisons

Plaisir de lecture : 18/20

Est-ce que je recommande ? Vivement, si vous aimez le glamour le noir, Hollywood, les années 50, le monde du cinéma

J’ai aimé :

  • Le contexte choisi par l’auteur, très bien planté
  • l’histoire haletante et sombre

Avant les diamants de Dominique Maison

Parution le 12 août 2021 aux Editions Points
552 pages

Présentation de l’éditeur : Hollywood, 1953. L’industrie cinématographique est un gâteau fourré à l’arsenic que se disputent la mafia, l’armée et les ligues de vertu catholiques. Dans ce marécage moral et politique, ne survivent que les âmes prêtes à tout. Le producteur raté Larkin Moffat est de ceux-là. Abonné aux tournages de séries B, il fait vivoter les crève-la-faim du cinéma et enrage contre ce système qui l’exclut. Jusqu’au jour où il se voit proposer la chance de sa vie.

Mon avis :

Un livre noir addictif et totalement entrainant avec des descriptions très pécises qui nous emportent à Holywood dans les années 1950. 

En pleine guerre froide, l’armée veut faire briller la culture américaine et quelle meilleure stratégie que de passer par le cinéma pour introduire dans les familles du monde la culture américaine en plus de la culture de leur pays ?

Pour celà, deux militaires vont, avec l’aide d’un prêtre, entrer en contact avec un producteur assez minable qui fait des films pornographiques pour une branche de la mafia, faire financer le film par une autre branche de la mafia, tout en gardant un œil sur la production. Ce petit pitch est déjà bien alléchant. Vous ajoutez le caractère immonde et véreux du producteur qui veut passer outre les exigences de la mafia et des militaires, les tensions raciales et mafieuses à Los Angeles que le LAPD tente de prendre en main, une starlette désespérément prête à devenir la future Marilyn et vous avez un livre noir et haletant difficile à poser.

L’auteur réussit à poser parfaitement le contexte historique et géographique: la guerre froide, les vétérans afro-américains délaissés dans des endroits douteux dépendant à la drogue, Hollywood ce monde d’hommes qui manipulent à leur guise les jeunes femmes en quête de succès. 

On ne peut qu’admirer l’immense travail de documentation qu’a dû effectuer Dominique Maisons pour nous livrer un tel contexte détaillé sur les stratégies militaires, policières, mafieuses ou hollywoodiennes.

Et au centre de ce tableau sombre aux personnages vénéneux, l’auteur place une très belle amitié entre trois jeunes plein d’espoir et prêt à endurer un peu trop pour se voir à l’affiche.

Un pur bonheur !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s