Les indomptables de Dawn O’Porter

COUP DE COEUR

j’ai aimé :

  • Les héroïnes si différentes et si attachantes
  • L’histoire pleine de rebondissements
  • la place prise par les réseaux sociaux
  • la manière dont les héroïnes communiquent dans le roman

Les indomptables de Dawn O’Porter

Traduit par Typhaine Ducellier
Parution le 25/02/2020 aux Editions Charleston
428 pages

Présentation de l’éditeur : Tara, Cam et Stella ne se connaissent pas. Pourtant, dans notre société qui définit des attentes précises pour les femmes, des liens invisibles se créent. L’ambitieuse Tara veut briser le plafond de verre dans un milieu professionnel dominé par les hommes ; la bloggeuse féministe Cam assume complètement son choix de ne pas vouloir d’enfants ; la délicate Stella doit choisir entre avoir des enfants ou continuer à vivre. Quand un événement extraordinaire projette Tara à la une des journaux à scandale, leurs trois mondes se heurtent. Au fil des pages, elles apprennent à trouver leur propre voix. Parce qu’il est parfois important de ne pas suivre le troupeau…

Dawn O’Porter, née à Los Angeles, est une romancière, animatrice et chroniqueuse pour divers magazines britanniques dont Grazia et Stylist. Elle a réalisé plusieurs documentaires sur des sujets aussi divers que la polygamie, l’accouchement, les geishas, l’image du corps, le cancer du sein et le film Dirty Dancing. The Cows, son premier roman, a été un véritable best-seller au Royaume-Uni.

Mon avis :

Les indomptables, c’est ce livre que j’ai fait “l’erreur” de commencer un soir, ce qui a entraîné une petite nuit mais m’a fait rencontrer trois femmes formidables.

J’ai très vite été happée par ces trois héroïnes très différentes, leur histoire et les rebondissements qui viennent savamment rythmer le récit, surprendre le lecteur et l’y accrocher.

J’ai été horrifiée par la manière dont le destin de Tara est bouleversé par une petite inattention qui la propulse sur les réseaux sociaux. Tara est une mère célibataire qui travaille dans une société de production et qui monte un reportage sur les hommes qui profitent de leur situation pour faire plier les femmes, un peu dans le mouvement #metoo.

Elle ne connaît pas Cam mais celle-ci sera un soutien virtuel. Cam est une blogueuse à succès qui défend ses choix de vie, le fait de ne pas avoir d’enfant, d’être heureuse de sa solitude, de profiter de son amant plus jeune. Cam échangera également avec Stella qu’elle ne connaît qu’à travers les mails parfois virulents qu’elle lui envoie. Car Stella veut désespérément être mère et n’y arrive pas

Stella est celle qui m’a bouleversée. Un personnage endeuillé qui vit dans l’ombre de sa sœur jumelle qu’elle a perdue, elle doit se faire opérer car elle est porteuse du gène BRCA qui entraîne le cancer du sein.

Ces trois femmes communiquent essentiellement grâce au blog de Cam. Mode d’interaction que j’ai trouvé très bien exploité ici. Mais leurs histoires vont se croiser de manière assez surprenante. 

Ce livre a été une rencontre exquise avec trois femmes qui défendent ardemment leur choix de vie très différent, leur vision de la maternité, du couple et se rejoignent sur la détermination à les maintenir et à les défendre.

Une lecture poignante avec des héroïnes sulfureuses qui m’ont fait rire, m’ont beaucoup touchée par les situations souvent révoltantes dans lesquelles elles se trouvent et l’aplomb avec lequel elles y font face.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s