Devenir quelqu’un de Willy Vlautin

Plaisir de lecture : 18/20

Je recommande ? OOOOOOh yeaaaaaaaaaaah !

J’ai aimé :

  • Le personnage principal si attachant
  • le talent de conteur de l’auteur

Devenir quelqu’un de Willy Vlautin
Traduit par Hélène Fournier
Parution le 3/02/2021 aux Editions Albin Michel
304 pages

Présentation de l’éditeur : A vingt et un ans, Horace Hopper ne connaît du monde et de la vie que le ranch du Nevada où il travaille pour les Reese, un couple âgé devenu une famille de substitution pour lui. Abandonné très tôt par ses parents, il se sent écartelé entre ses origines indiennes et blanches.
Secrètement passionné de boxe, Horace se rêve en champion, sous le nom d’Hector Hidalgo, puisque tout le monde le prend pour un Mexicain… Du jour au lendemain, il largue les amarres et prend la direction du sud, vers sa terre promise. Saura-t-il faire face à la solitude du ring et au cynisme de ceux qu’il croisera en chemin ? Peut-on à ce point croire en sa bonne étoile, au risque de tout perdre ?À travers le portrait bouleversant d’un jeune idéaliste décidé, envers et contre tous, à trouver sa place dans le vaste monde, Willy Vlautin signe un roman pudique qui touche le lecteur en plein coeur.« Un magnifique western et un grand roman sur la boxe, mais par dessus tout un immense roman américain sur l’empathie, l’identité et l’espoir. Étourdissant et poignant. »   

Mon avis :

Il y a des livres qui réussissent à vous convaincre dès les premières lignes avec une magie qui s’opère. On sait qu’on va aimer et qu’on va être complètement emporté.

Je n’avais jamais lu Willy Vlautin, tout en lisant beaucoup de bien. J’ai été complètement conquise par le style de ce conteur incroyable et par son personnage principal attachant.

Horace Hopper a 21 ans. Il a été abandonné par ses parents très tôt. Il a été accueilli par les Reese dans leur ranch. Malgré tout l’amour et la reconnaissance qu’il a pour ce couple, il veut d’abord devenir quelqu’un avant de prendre la relève du ranch.

Il quitte ceux qu’il considère comme ses parents pour devenir quelqu’un grâce à la boxe. Horace est un peu perdu, culpabilise beaucoup mais est bien déterminé à devenir quelqu’un de bien et surtout un champion de boxe. Pour cela il va travailler et recevoir beaucoup de coups.

C’est un personnage bouleversant, plein d’empathie et très bon qu’a dessiné Willy Vlautin. Un caractère qui vient adoucir sa passion pour un sport si dur qu’est la boxe. Mais Horace est combatif. 

A travers  ce récit, c’est aussi une autre image de la boxe qui se dessine, un sport que je ne connais pas beaucoup qui exige observation, patience et stratégie.

Entre sa passion pour la boxe, son amour pour les Reese, son incompréhension de l’abandon de ses parents, sa volonté de prouver que c’est un homme bien, Horace devient un personnage bouleversant qui se cherche, culpabilise beaucoup mais heureusement les Reese sauront être un repère pour lui.

Une très beau moment de lecture.


Une réflexion sur “Devenir quelqu’un de Willy Vlautin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s