Le chant de la rivière de Hannah Richell

Plaisir de lecture : 17/20

Je recommande vivement à ceux qui aiment les histoires de famille bouleversantes

J’ai aimé :

  • le travail de l’auteure sur chaque personnage

Le chant de la rivière de Hannah Richell
Traduit par Florence Hertz
Parution le 04/03/2021 aux Editions Belfond
400 pages

Présentation de l’éditeur : Des trois soeurs Sorrell, Lucy a toujours été la plus imprévisible. Pour autant, personne ne s’attendait à la voir annoncer ses noces une semaine à peine avant la cérémonie !
Pourquoi une telle urgence ? Lucy ne peut-elle jamais rien faire comme tout le monde ?
Tandis qu’Eve, l’aînée, décide de tromper son agacement et ses problèmes en s’investissant dans les préparatifs, Margot, la cadette, s’inquiète : elle, qui a rompu tous liens des années plus tôt, redoute ce séjour dans la maison de famille chargée de souvenirs douloureux, et la confrontation inévitable avec sa mère, cette grande romancière à l’inspiration tarie depuis longtemps.
Mais Margot n’est pas la seule à vouloir tenir le passé à distance. Car s’il est un trait que partagent les Sorrell, mère et filles, c’est le goût du secret. Et ces jours de fête pourraient se transformer en catharsis familiale…

Mon avis :

Je pensais aimer ce livre au vu de l’histoire mais je ne pensais pas être si chamboulée.

Une histoire de famille avec trois soeurs, Margot, Lucy et Eve, une mère auteure à grand grand succès, un père, auteur lui aussi mais de pièces de théatre et qui a été dans l’ombre de sa femme jusqu’à ce qu’il rencontre une autre femme et qu’il relance sa carrière. 

Tous ces personnages donnent une savoureuse lecture quand tout le monde se retrouve pour le mariage de Lucy. Mariage qui occasionne la rencontre de Margot avec sa mère et son père qu’elle n’a pas revus depuis des années car quelque chose s’est passé lors du soixantième anniversaire de son père, quelque chose qu’elle a fait et qui exprime toute la rancoeur qu’elle éprouve envers ses parents.

Pour nous, ce mariage c’est aussi l’occasion de revenir sur le passé de cette famille, les blessures de chacun, les non dits. Chaque personnage est bien exploité par l’auteure et suscite l’empathie du lecteur.

Le tout prend une tournure à laquelle je ne m’attendais pas du tout. 

Tout est magnifiquement mené, le style est entraînant, les personnages profondément humains et nuancés. Une fresque familiale bouleversante qui m’a laissée la larme à l’œil, la surprise ne venant qu’amplifier la tristesse dans laquelle j’ai été plongée.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s