Huit crimes parfaits de Peter Swanson

Plaisir de lecture : 18/20

Je recommande aux amoureux des livres, des polars

J’ai aimé :

  • l’enquête qui se fonde sur des polars pour les indices
  • Le décor principal qui est une librairie

Huit crimes parfaits de Peter Swanson
Traduit par Christophe Cuq
Parution le 04/02/2021 aux Editions Gallmeister

352 pages

Présentation de l’éditeur : Libraire spécialisé en roman policier, Malcolm Kershaw reçoit la visite surprise du FBI. L’agent Gwen Mulvey enquête sur deux affaires étranges : une série de meurtres qui rappelle un roman d’Agatha Christie, et un « accident » qui fait écho à un livre de James Cain. Elle espère donc que l’avis d’un expert du genre lui permettra d’interpréter correctement les (rares) indices à sa disposition. Et ce n’est pas tout : Malcolm, quinze ans plus tôt, a publié sur son blog une liste intitulée ”Huit crimes parfaits”, où figuraient ces deux intrigues. Serait-il possible qu’un tueur s’en inspire aujourd’hui ? Très vite, l’angoissante certitude s’impose : le tueur rôde déjà à proximité. Malcolm commence à le voir partout, et sent un véritable nœud coulant se resserrer autour de son cou.

Une intrigue irrésistible et une brillante variation autour du roman policier, avec en filigrane cette question éternelle : le crime parfait existe-t-il ?

Mon avis :

huit crimes parfaits de Peter Swanson

Mal est libraire dans une librairie spécialisée dans le polar. Un jour Gwen, agent du FBI, vient lui demander conseil sur des crimes qui, au premier abord, n’ont aucun point commun sauf qu’elle a pu les relier à une liste établie par Mal. Une liste de 8 polars dans lesquels le crime est parfaitement orchestré.

C’est le début d’échanges savoureux entre ces deux là avec en fond une enquête policière que remonte également Mal, car il est, effectivement, lié à ces crimes mais d’une manière savamment amenée.

Derrière les recherches de Mal, c’est son passé qui est dévoilé, sa femme décédé, les démons de sa femme, les rancœurs de Mal.

J’ai adoré l’atmosphère pesante dans laquelle la tension monte calmement.

Et forcément un décor avec une librairie et des indices fondés sur des romans noirs décortiqués, ça ne peut qu’être jubilatoire. Ce livre se dévore. Tout est maîtrisé et les rebondissements ingénieusement révélés.

L’auteur embarque le lecteur dans une histoire fascinante.


6 réflexions sur “Huit crimes parfaits de Peter Swanson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s