Mauvais Sang de Catherine Dabadie

Niveau de plaisir durant ma lecture : 18/20

J’ai aimé :

  • le thème du choix de vie d’un adolescent malgré le milieu dans lequel il est né

Mauvais sang de Catherine Dabadie
Parution en janvier 2021 aux Editions Actes sud Junior
192 pages

Présentation de l’éditeur : Giacomo vient d’avoir quatorze ans. Il aime son village posé sur une crête au-dessus de la mer, les virées en Vespa à pleine vitesse, les plongeons du haut des falaises. Il aime ses parents, son oncle Riccardo qui l’a pris sous son aile. Mais Giacomo n’est pas un garçon comme les autres. Son père a une autre famille, liée au crime organisé, et à laquelle il a prêté serment. Enfant de la mafia, Giacomo peut-il échapper à son destin, à son clan, à la violence ?

Mon avis :

mauvais sang

Giacomo a 14 ans. Il est choyé par son entourage. Il fait partie d’une famille qu’on respecte dans le village… sous peine de violence. Giacomo sait bien que toutes les attentions qui lui sont portées par les invités à son anniversaire sont notamment motivés par la peur. Son père tient une place importante dans la mafia.

Le jour de ses 14 ans, sa mère est triste de le voir prendre exemple sur son père. C’est un juge qui lui fera remarquer qu’il n’est pas obligé de suivre la voie toute tracée que lui impose sa naissance. Il va lui proposer une alternative. Il va l’éloigner de sa famille. Giacomo est réticent, il veut rester avec sa famille. C’est sa mère qui va le convaincre au dépend de leur relation.

Au milieu des vignes chez Goliarda, il a un autre prénom. Mais il ne peut effacer ce qu’il a été. Il est confronté à tout ce qu’il a appris. On ressent le besoin de changer. Giacomo sait que quelque chose cloche, la seule défense qu’il avait apprise jusque là ce sont les coups et la violence… Peut-il vraiment échapper à son éducation, à la violence et à sa famille ?

Giacomo est un adolescent touchant, courageux, tiraillé qui malgré ce que son père veut en faire est sensible et bon.

Un très bon roman sur le poids du milieu dans lequel on naît, l’éducation reçue et les choix qui peuvent être offerts pour s’en détacher.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s