L’hiver de Solveig de Reine Andrieu

J’ai aimé :

  • Le roman choral
  • Le fait d’avoir plusieurs histoire dans l’histoire

L’hiver de Solveig de Reine Audrieu
Parution le Date 10/02/2021 aux Editions Préludes
448 pages

Présentation de l’éditeur :Été 1940. Dans la France occupée par les Allemands, les habitants sont contraints de donner gîte et couvert à l’ennemi. À Lignon, paisible bourg du Bordelais, les Lenoir, une famille de notables, doivent héberger Günter Kohler. Passée sa répulsion première, Noémie, la jeune épouse, éprouve une violente attirance pour l’adjudant  qui vit désormais sous leur toit.
Printemps  1946. La guerre est terminée, mais elle a laissé derrière elle son lot de malheurs, et de nombreux déplacés. Parmi eux, une fillette, retrouvée assise sur un banc, dans un village non loin de Bordeaux. Qui est-elle  ? d’où vient-elle ? et pourquoi semble-t-elle avoir tout oublié  ? Justin, un gendarme de vingt-quatre ans, décide de la prendre sous son aile et de percer le mystère qui l’entoure.

Mon avis :

L’hiver de Solveig est un roman choral qui se dévore. 

Le passage de personnage en personnage et les différentes périodes dans lesquelles se déroule l’histoire  en font un roman très rythmé dont les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. 

En 1940, à Bordeaux la maison des Lenoir doit accueillir un officier allemand, Gunter. Noémie Lenoir et Gunter deviennent amants. Les Lenoir vont tout de même participer aux actions de la résistance.

En 1946,c’est une petite fille d’une dizaine d’années qui est trouvée par les gendarmes sans qu’on sache d’où elle vient. Elle même ayant perdu la mémoire ne le sait pas. C’est le gendarme Justin qui mènera l’enquête et se fera protecteur de la petite fille placée en orphelinat.

Et oui, on pourrait se dire un enième roman avec le classique la femme mariée qui tombe sous le charme de l’officier allemand et bien non !! Le déroulement de l’histoire surprend. Ce n’est pas ce qui domine. L’histoire est marquée par les secrets, les choix de la vengeance, ou non.

C’est rythmé, le style est entraînant et j’ai trouvé la psychologie des personnages bien travaillée car chacun a son dilemme, ses craintes,  ce qui donne une belle construction maîtrisée. Tout est joliment coordonné pour le plus grand plaisir du lecteur.

C’est un roman choral dans lequel le personnage principal doit remonter le temps pour savoir ce qui est arrivé à sa famille. 

Ce livre, ce sont plusieurs narrateurs mais aussi plusieurs histoires ancrées dans l’Histoire, une histoire de famille, une histoire de couple, de résistance, auxquelles se mêle une enquête policière.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s