Élévation de Stephen King

Qu’en ont pensé les lectrices optimistes ?

Elles ont aimé :

  • La douceur du conte
  • La beauté du message

Elles ont moins aimé

  • C’était trop court !

Élévation de Stephen King
Elevation (30/10/2018)
Traduit par Michel Pagel
Parution le 03/04/2019 aux Editions Livre de poche
160 pages

Présentation de l’éditeur : Dans la petite ville de Castle Rock, les rumeurs circulent vite. Trop vite.
C’est pourquoi Scott Carey ne veut confier son secret à nul autre que son ami le docteur Bob Ellis. Car avec ou sans vêtements, sa balance affiche la même chose, et chaque jour son poids diminue invariablement. Que se passera-t-il quand il ne pèsera plus rien ?
Scott doit également faire face à un autre problème : les chiens de ses nouvelles voisines ont décidé que sa pelouse était le lieu idéal pour faire leurs besoins. Entre le couple et Scott, la guerre est déclarée. Mais lorsqu’il comprend que le comportement des habitants de Castle Rock, y compris le sien, envers les deux femmes mariées met en péril le restaurant qu’elles ont ouvert en ville, il décide de mettre son « pouvoir » à contribution pour les aider.

Un roman joyeux, exaltant et teinté de tristesse. Entertainment Weekly.

L’avis de Cécile :

C’est un court roman, presqu’une novella, que nous offre là Stephen King.
Après l’avoir lu récemment sur du policier, je retrouve la veine fantastique qu’il maîtrise si bien.
Cependant, avec ce texte aux allures de conte, ce n’est pas l’aspect fantastique qui occupe la place centrale.
Scott perd du poids mais son corps reste le même, il devient donc de plus en plus léger et le processus semble irréversible. Cette transformation invisible va s’accompagner de changements dans sa vie sociale et, lorsqu’il en aura besoin, l’aide ne viendra pas forcément de là où on s’y attend.
En moins de 100 pages, Stephen King arrive à nous émouvoir mais également à nous faire réfléchir en pointant du doigt les comportements réactionnaires et le manque d’ouverture d’esprit que l’on rencontre malheureusement encore trop souvent.

L’avis de Manon :

Scott est un bon gaillard d’un peu plus de 100 kilos qui se met à perdre du poids du jour au lendemain. 500 grammes par jour puis un kilo puis bien plus. Il se rend chez son ami médecin à la retraite pour lui faire constater la chose mais également que son aspect physique ne change pas et tout ce qu’il touche ne pèse plus rien durant le contact. C’est une histoire courte mais durant laquelle, King a su minutieusement créer un petit monde, des personnages vraiment très attachants ainsi que des liens entre eux qui noue très tendrement l’histoire. Avant cette amitié, Scott essaie désespérément d’être bon voisin avec un couple de femmes. Il y parvient subtilement puis l’histoire se concentre sur tous les changements dont il est sujet.

J’ai beaucoup aimé ce récit grâce à l’idée même d’une personne qui peu à peu perd les effets de la gravité, les personnes dont ils s’entourent et la légèreté (c’est le cas de la dire) avec laquelle il prend ce qui lui arrive qui est quand même une chose qui pourrait faire paniquer. Une histoire efficace sous une plume détaillée qui ne fait que bien incruster chaque belle scène racontée par Stephen King. Et la fin est juste magnifique.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s